Lundi 09 Octobre 2017

Aujourd'hui, c'est jour du souk à Zaouiat. De nombreux marchands ont fait la route depuis Azilal et plus loin encore, en voiture, en camion ou à dos de mules. Une semaine vient donc de s'écouler au bruit de fond de l'Oued Ahansal ... Sur cette sonorité fluviale, la troupe et les enfants du village ont ajouté une toute autre dynamique. Zaouiat Ahansal, berceau de la résistance berbère menée par Sidi M'Ahmed Ahansal dans les annés 30, c'est quatres villages. Amezray et Agoudim, les plus proches où l'on recense à peu près 2400 personnes, Amezray étant la plus peuplée. Taghia et Teranimine, à 3 heures de marche, comptent à elle deux 2000 habitants, dont 800 à Taghia. Toutes ces personnes représentent la tribu Ihansalen.

carte de Zaouiat Ahansal

Café au Souk Cred.photo : A-C Lopez

 Les terres rouges de Taghia CP: A-C Lopez

Paysage zaouiat CP : Ingrid Conant

Nous sommes accueillis par Abdellah et Fadma à Agoudim. Guide au cours de mon premier trek, Abdou est resté un bon ami par la suite. L'accueil est chaleureux, comme à son habitude. La vie est simple, lente et souriante ici. Au cours d'une entrevue, nous en apprenons davantage sur le lieu. Son nom Zaouiat du fait d'être un grand lieu de pélerinage à l'époque et Ahansal via le nom de son révolutionnaire.

Ahmed Al Hansali

Nous parlons de sa place au centre de la lutte Amazigh, son évolution mais également de son conte légendaire. Sidi Said Ahansal envoyé par son maître Sidi Bou M'Hamed Salah, avec son âne, son chat, sa louche et son kalam (crayon en roseau) eût l'ordre de choisir élection pour la Zaouiat lorsque le chat sauterai de l'âne. Mais je reviendrai plus précisément sur l'histoire du village dans un autre article. Au cours d'une soirée musicale où nous enregistrons la famille d'Abdou, nous avons la chance de découvrir le chant des femmes à la pause du henné lors des mariages. Nous apprenons que malgrés un dialecte similaire (bien que les accents soient différents) entre les quatres villages, les chants ne sont pas identiques. Nous sommes envoûtés par ces voix de femmes et la bobine à chansons que nous ramenons sera bien plus pleines que nous ne l'espérions.

Mardi, c'était donc la rencontre avec le groupe folklorique de l'Association Amezray Smnid (Amezray en devenir). Ils sont beaux, vêtus des costumes traditionnels de leurs ancêtres, tous en blanc, chapeautés, avec en bandoulière le poignard utilisé à l'époque pour se défendre mais aussi dans les travaux de bergers. En communion les uns avec les autres dans leurs pas et leurs chants, le son d'un hrrass et de leurs bendirs rythme toutes ces belles énergies berbères dont on ressent la fierté.

Rencontre des Frères Jackfruit avec la troupe Amezray Smnid CP : Ingrid Conant

Crée il y a trois ans au sein de l'association, la troupe s'inspire des rytmes Ahïdous et encore plus précisément de l'Ahansali, musique amazigh typique de Zaouiat. Le temps de notre installation dans un des locaux associatifs , la troupe en bas s'échauffe. Ne se chauffent pas que les doigts et les voix, les peaux de chèvres se tendent également sous les flammes d'un petit feu d'appoint. Durant les enregistrements, Abdellah Ouarich qui s'occupe des enfants, nous fait la traduction. Said Amanar, en solo à l'intérieur mène le reste du groupe sur la terrasse aux chants, au hrrass et au bendir (tara). Les sourires rayonnent sur chaques visages, les uns étonnés de s'entendre dans un casque pour la première fois, les autres subjugués par cette découverte. Une très belle expérience pour eux, comme pour nous.

troupe amezray smnid CP : Ingrid Conant

Said Amanar au chant CP : Ingrid Conant

Et puis, est venue la rencontre avec les enfants. L'idée : enregistrer des sons d'ambiance (oued, villageois, ...), des mots berbères sur la culture, l'éducation, l'environnement, prononcés par les enfants et utiliser des échantillons sonores du travail avec Imazzalen et la troupe. Au cours d'un atelier MAO (Musique Assistée par Ordinateur) animé par Boris et Valentin, le champ libre est donné aux enfants de composer avec les outils mis à disposition. L'attention sera surtout portée sur le contrôleur, qui leur permet de moduler les sons avec différents effets. Ainsi, nous avons échangé avec les enfants pendant deux après-midi. Le premier jour, Les Frères Jackfruit récupérent d'abord les voix qui seront également utilisées dans le projet Souss System. Les mots, portés sur leur culture mais également des chants, en binôme ou en choeur. Le lendemain, ils enregistrent les nombreuses petites têtes chantantes et pleines d'enthousiasme, puis lancent l'atelier MAO. L'excitation est grande lors des prises de son et à la vue de tout ce matériel nouveau pour eux. Chaque groupe ayant élaboré sa petite chanson repart avec son support audio.

Présentation atelier MAO CP : Ingrid Conant

 les triplettes d' Amezray CP : Ingrid Conant

Atelier MAO CP : Ingrid Conant

Les pépettes CP : A-C Lopez

Je ne pouvais terminer cet article sans parler de l'association Amezray Smnid plus en détail. Crée par Youssef Oulkadi en 2004 avec l'aide "Des Amis d'Amezray" située à Aiffres en Deux-Sèvres, l'association est l'acteur local pour le développement rural et l'éducation. En effet, de grands travaux ont été entrepris depuis 13 ans pour améliorer lea vie des habitants (canaux d'irrigation, réhabilitation des greniers, tri des déchets, abris de bus ...) mais le point est surtout mis aujourd'hui sur l'éducation des enfants pour leur permettre un avenir meilleur. Les cours de soutien sont donc organisés par Amezray Smnid cinq soirs par semaine, en anglais, français, mathématiques, toutes matières finalement que l'enfant à besoin d'approfondir. Et ce travail donne de très bons résultats sur l'engagement scolaire des enfants et dans le niveau acquis de la vallée dans la province d'Azilal. Une très belle récompense pour Youssef Oulkadi et son équipe. Des intervenants Américains de "Atlas Cultural Fundation" grande partenaire d"Amezray Smnid" également, viennent aussi donner des cours aux enfants. Notre association "Circ'Ohm", propose quant à elle, des ateliers artistiques comme maquillages, créations de masques... et envisage l'intervention de clowns et de peintres pour réaliser une fresque sur le nouveau collège. Nous terminons le voyage demain avec Boris sur un atelier maquillage/correspondance mis en place depuis Dimanche avec les enfants !

Capture

Atelier circ'ohm oct.2017 CP: Abdellah Ouarich

 Est-il nécessaire de décrire davantage tous les bons sentiments de ces moments passés dans le Souss, dans la vallée de Zaouiat Ahansal ? Je fais confiance aux Frères Jackfruit et aux acteurs de ce projet qui est loin d'être terminé, pour retranscrire comme il se doit, la volonté du peuple Amazigh à se battre pour son identité.

Imazighen (hommes libres).

300620133307

Azul Fellewen

Anne-Constance