Mardi 03 Octobre 2017

Nous avons repris la route Lundi après des moments très intenses. Débutons en images ...

Sur la route cred.photo : Pin Boris

Sur la route cred.photo : Conant Ingrid

Sur la route cred.photo : Conant Ingrid

Nous voici donc arrivés à Zaouiat Ahansal dans la province d'Azilal située dans le Haut-Atlas marocain. Nous y sommes, dans la continuité du projet Souss System, pour y enregistrer un groupe folklorique et des enfants de la vallée. Un partenariat entre Circ'Ohm, Amezray Smnid et Marakuja va se mettre en place le temps d'un atelier sonore. Nos rencontres, durant cette dernière semaine furent très enrichissantes et nous avons pris la route vers les montagnes verdoyantes le cœur et la tête plein d'enthousiasme pour la suite du projet. Retour sur la collaboration avec Jamal Eddehouir du groupe Rass Derb. 

Jamal Eddehouir 2017 CP : Conant Ingrid

Jamal Eddehouir 2017 CP : Conant Ingrid

 Tout d'abord, qu'est ce que signifie Rass Derb ? C'est la tête (rass) de quartier (derb). Quatre amis du même quartier où la cuture hip-hop s'installe avec le breakdance vont décider peu à peu de faire voix de leurs textes à travers le rap. En 2000, c'est la naissance du rap marocain mais également la 1ère édition du festival L'Boulevard sur Casablanca, qui ouvrira les portes à cet art musical. Rass Derb, s'inspire de rappeurs français et américains tels que NTM, IAM, WU-TANG CLAN .. des rythmes jazz, blues et revendique l'identité berbère. Il est important pour eux, bien entendu, de parler de leur culture d'origine dans leurs chansons et c'est pourquoi leurs textes ne sont qu'en Amazigh.  En 2005, c'est l'année de la collaboration Maroco-Française avec la naissance de deux projets. La compilation Agadir Hip Hop 2005, coproduit par le département de l'Hérault et Uni'SON avec le soutien de la Région soussi Massa drâa et du festival Timitar, festival Amazigh à l'accueil des musiques du monde qui a lieu en Juillet sur Agadir (http://festivaltimitar.ma/). C'est cette même année que débute le groupe Rass Derb.  En 2008, à la sortie de la compilation Rap du Bled et de leur titre "Imazighen" (les berbères) diffusé en masse par les radios, c'est l'effet buzz et Rass Derb prend son essor.

Suite à ça, bon nombre de festivals marocains demanderont la présence du groupe sur leur programmation et s'ensuivront des ateliers avec les jeunes. Jamal Eddehouir, en collaboration avec des rappeurs internationaux , donne tous les ans des stages sur le festival L'boulevard (entre autres) et est très content des retours de ses ateliers. Depuis 2008, Rass Derb ne cesse de faire des concerts et reste le seul groupe de rap aussi réputé dans le Souss, région où la culture hip-hop est encore tabou. La rencontre avec Jamal et Samira (sa femme et manageuse) fut très professionnelle. Courte mais intense, le flow est là, l'écriture est rapide. Dans cette aventure où le temps nous est compté, Jamal a fait preuve d'une réelle adaptabilité avec le texte idoine à la volonté recherchée dans la fusion avec les Frères Jackfruit.  Volonté de transmettre un message et de valoriser cette culture Amazigh à travers ce projet. 

Logo Rass Derb

La fête de l'achoura, fête religieuse ayant lieu 10 jours après le nouvel an, le 10 du mois de muharram, où nous ont embarqué Samira et Jamal, a clôturé notre venue sur Agadir. Un festin de roi, des sourires de partout, de la musique et beaucoup de belles énergies.  Merci au Souss pour cet accueil chaleureux et musicalement Amazigh !

session enregistrement Jazzawiya CP : Conant Ingrid

 Et pour terminer cet article et annoncer le prochain, un petit cadeau de Zaouiat il y a cinq ans ...

Grenier Amezray Créd.photo : Lopez Anne-Constance 

Amezray juin 2012 

Sur la route d'Agoudim

 Beslama

Anne-Constance