Mardi 26 Septembre 2017

 

Hier matin, après un tour au marché hebdomadaire de Biougra, nous sommes partis à la rencontre des membres du groupe Imazzalen sur Agadir. Rachid Bassam, un des fondateurs du groupe ne sera pas présent physiquement, mais avec son coeur, pendant nos échanges en terre Amazigh. Valentin et Ingrid l'ont précédemment rencontré sur Paris pour une session d'enregistrement au guembri et au chant.

guembri

 Une fois atteint le point de rendez-vous fixé à l'énorme parking des taxis d'Agadir, nous suivons la Nissan primera verte foncée en direction du studio. Nous voici donc arrivés au local Jazzawiya de Sidi Raaouf Sidine dans le quartier de Batouar. Coïncidences et connexions... Le lieu est tenu par l'organisateur du festival L'Boulevard de Casablanca et porte le nom de Zaouiat (lieu sacré) comme le village que nous rejoindrons plus tard. Nous faisons ici la connaissance des cinq autres membres de la troupe. Moha Eladli au banjo et au chant, Ali Talibi au guembri, Rachid Abbassi, Aziz Damir et Athman Daamani aux percussions. Nous sommes enchantés que débute cette collaboration tant attendue, mais également du talent et du professionnalisme dont font preuve les artistes. 

Ali Talibi au guembri

 

Moha Eladli au banjo

 

Rachid Abbassi au tam tam

 La prise de son se réalise donc au sous-sol du local, lieu de répétition mais aussi de concerts. La lumière y est très tamisée, l'ambiance au ton rouge et chaleureuse et sur les murs trônent une multitude d'instruments, sacs et bijoux typiques. Le travail se déroulera aujourd'hui sur la chanson Affilar (paysan). L'euphorie de ce moment qui est enfin présent est palpable, à travers les sourires et les échanges de regards. 

Mais Imazzalen, qu'est ce que cela signifie et comment le groupe a t'il débuté ?

Imazzalen Global Copenhague 2016

 

Le groupe s'est crée en 2005, dans la région d'Agadir, à Dcheira exactement, dans le sud du Maroc. Rachid Bassam, Moha Eladli et Rachid Abbassi en sont les fondateurs. Leur style s'inspire de la musique marocaine des années 70 et des rythmes africains métissés. Le groupe a déjà joué plusieurs fois en France mais également au Danemark, Belgique, Suède. Leur investissement est aussi humanitaire, ayant donné par exemple, des concerts pour la Croix-Rouge, en soutien aux réfugiés.

https://oberoz.wixsite.com/imazzalen

 

 

 Imazzalen : ce mot berbère définit, dans sa signification originelle, l'homme gérant la répartition de l'eau pour les paysans, aux travers de canaux d'irrigation. Dans la définition plus spirituelle, ce terme désigne l'homme porteur du message de paix, de respect des droits de l'homme. Ainsi, les membres du groupe souhaitent, à travers leurs textes, transmettre un message bienfaisant à l'encontre du terrorisme, de la guerre et de toutes sources d'inhumanité. Un message, en soi, salvateur. 

En vous souhaitant une bonne écoute, je vous assure qu'ici, tout se passe à merveille, Foulki foulki (tout bien, tout bien).

 

À très vite pour des nouvelles berbères.

Anne-Constance