Vendredi 22 Septembre 2017

 

Lorsque j'ai rencontré les frères Jackfruit, l'idée du projet Souss System était déjà bien présente dans leur tête.  Après plusieurs sessions Digging (recherche de supports musicaux rares et originaux), les deux "frères de son" ont souhaité revaloriser ces musiques en les fusionnant avec l'électronique. Leur volonté s'est tournée, pour ce premier projet, vers le Maroc et tout particulièrement sur la musique berbère, pleine de messages d'une culture mise à l'écart. 

Concert les Frères Jackfuit au Vertigo, Casablanca

Mon premier vrai voyage au Maroc s'est déroulé il y a 5 ans, lors d'un trek dans le Haut-Atlas. L'immensité des paysages, les couleurs flamboyantes et les chants berbères au clair de lune ... Tombée amoureuse de cette plénitude que l'on retrouve dans ces endroits où seul l'instant présent existe, je me suis promise de retourner un jour dans la vallée d'Amezray pour y être utile. Avec des amis, nous avons crée en 2013 Circ'Ohm, association culturelle ayant pour but humanitaire d'envoyer des intervenants auprès des enfants du village de Zaouiat Ahansal. Grâce à l'aide de Line Gachignard, présidente de l'association Les amis d'Amezray située à Aiffres (79), nous sommes aujourd'hui en partenariat avec Amezray Smnid, association oeuvrant pour le bien du village en aménagement de canaux d'irrigation, de l'électricité ... mais aussi et surtout, aujourd'hui, pour l'éducation des enfants. 

Trek mai 2012

 

Amezray juin 2012

Trek mai 2012

 

Atelier masque avec les enfants Novembre 2016

Fête des écoles, Juillet 2017

Ainsi, le projet Souss System est né d'une rencontre et d'une passion commune pour la culture berbère. Une véritable aventure qui prend forme aujourd'hui visuellement grâce aux yeux d'Ingrid, musicalement avec le groupe Imazzalen et Jamal de Rass Derb, bien entendu avec les Frères Jackfruit (Valentin et Boris) et socialement avec les enfants de Zaouiat Ahansal, où nous nous arrêterons pour un atelier sonore.

Souss System c'est donc, la production d'un album fusion entre la musique traditionnelle Amazigh et l'électronique. Nous partons après le passage sur Casablanca, à Agadir pour enregistrer le groupe Imazzalen puis Jamal du groupe Rass Derb. Nous prendrons ensuite la route du Haut-Atlas pour terminer avec un groupe traditionnel ainsi que les enregistrements de chants d'enfants.

Rachid, Imazzalen et Valentin, Les frères Jackfuit, Paris 2017

Enregistrement de Rachid du groupe Imazzalen Paris 2017

 

 

Un travail de longue haleine nous attend donc, mais c'est avec grand plaisir et optimisme que le projet se lance. 

Pour les prochaines nouvelles, un petit tour sur la culture berbère à Casablanca.

 

Salam Alecoum

Anne-Constance